Imprimer

L'Occupation

Par Occupation on entend le moment où la France a été envahie par l'Allemagne après la défaite de 1940. Cette occupation se fait en deux temps. Le 3 septembre 1939, la guerre entre la France et l'Allemagne est déclarée, elle se solde le 10 mai 1940 par une lourde défaite de la France. Le 17 juin le Maréchal Pétain annonce que "l'armée française a cessé le combat". Le 22 juin 1940, le pays capitule et voit alors une partie de son territoire occupé par les troupes allemandes. Pour l’Aveyron, cette “drôle de guerre” aura coûté 412 de ses enfants. Et quand il s‘agit de voter les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain, ils sont 6 sur les 8 parlementaires à le faire le 10 juillet 1940. L’adhésion à la figure de Pétain, “héros de Verdun” est alors forte, elle favorisera l'adhésion au futur régime de Vichy. Le pouvoir politique est alors transféré de Paris vers Vichy qui administrera l'ensemble de la zone non occupée.

Ce n'est que le 13 novembre 1942 que les troupes allemandes occupent le territoire aveyronnais.  Dans cette prise de contrôle du département, sa prefecture, Rodez, est un enjeu stratégique de taille. Rodez, préfecture de l'Aveyron compte environ 20 000 habitants en 1940. 

 

Une grande partie de la population aveyronnaise a soutenu le régime de Vichy pour différentes raisons

- pour certaines personnes, Pétain était vécu comme le "vainqueur de Verdun"

- pour d'autres, il avait permis à L'Aveyron de rester en-dehors de la zone occupée

- d'autres enfin, soutenait le Maréchal pour des raisons idéologiques.

 

Accéder au panneau
1024px_france_map_lambert_93_with_regions_and_departments_occupation_fr_svg_1.png



Archives départementales - 25 avenue Victor Hugo - 12000 Rodez - Tél. : 05.65.73.65.30 - Fax : 05.65.68.12.67